Ciné Guide
Sorties e-cinéma

La playlist idéale ?

Les films de sa vie : Miles Joris-Peyrafitte (As you are)

Pour son premier film, AS YOU ARE, Miles Joris-Peyrafitte évoque la difficulté d'être un adolescent différent au cœur de l'Amérique. Le cinéaste revient ici sur les films qui l'ont marqué au cours de sa vie. Avec une belle surprise française et particulièrement étonnante dans sa sélection.

Disponible depuis plusieurs semaines sur notre plateforme, AS YOU ARE est signé par un cinéaste de 26 ans particulièrement prometteur comme l'atteste le succès de son film à Sundance. Alors qu'il est actuellement en post-production de Dreamland avec Margot Robbie, il s'est prêté au jeu des films de sa vie. Les règles sont simples : on lui fournit une sélection des sorties en salles en France et il doit choisir le film qu’il préfère. Le point de départ, son année de naissance. Si la majeure partie des films cités par Miles Joris-Peyrafitte sont américains, l'année 2002 réserve une belle surprise. Sinon, aucun doute possible, son réalisateur de prédilection est Paul Thomas Anderson.

1992

My own private Idaho de Gus Van Sant

My own private Idaho de Gus Van Sant

Bien évidemment, le film est devenu important bien après ma naissance.

Mais je le cite car il a été d’une grande influence pour As you are.

 

1993

El Mariachi de Robert Rodriguez

El Mariachi de Robert Rodriguez

La manière dont Rodriguez parle de sa manière de faire des films m’a énormément influencé.

Notamment lorsqu’il évoque la façon qu’il a eu de faire son film avec ce qu’il avait déjà, soit une tortue et une housse de guitare.

Sa philosophie m’a sacrément marqué quand j’étais jeune.

 

1994

L’Impasse de Brian De Palma

L’Impasse de Brian De Palma

C’est juste tellement bien. La meilleure fin de tous les temps.

La manière visuellement qu’a De Palma de raconter son histoire est incroyable.

Son aisance visuelle m’a toujours inspiré.

 

1995

GoldenEye de Martin Campbell

GoldenEye de Martin Campbell

Mes parents m’avaient acheté le DVD. J’avais le jeu vidéo.

Après avoir vu le film, je me déguisais en James Bond.

J’ai beaucoup de souvenirs familiaux en pensant aux James Bond.

 

1996

Heat de Michael Mann

Heat de Michael Mann

Le film d’action parfait.

 

1997

Lost Highway de David Lynch

Lost Highway de David Lynch

 

1998

the big lebowskiboogie nightsblade

The Big Lebowski / Jackie Brown / Boogie nights / Blade

Il m’est impossible de les départager car je les revois tous presque tous les ans.

The Big Lebowski est l’un des films les plus drôles du monde.

Jackie Brown est l’un des films les plus cools que j’ai pu voir.

Je ne savais pas qu’un film pouvait aussi amusant que Boogie nights.

Et triste et effrayant aussi. Je suis admiratif de l’aspect choral et du ton tragi-comique de ce film.

Et Blade, je l’ai découvert quand j’étais dans un parc à skates, sans que mes parents le sachent.

Et je l’ai adoré !

 

1999

fight club

Cours, Lola, cours / Fight Club

Toute ma famille était obsédée par Cours, Lola, cours.

Et ce, avant même que je sois assez grand pour comprendre le film.

Mais, même si je ne comprenais pas ce qui se passait à l’écran,

le film a eu un immense impact sur moi.

 

2000

Magnolia de Paul Thomas Anderson

Magnolia de Paul Thomas Anderson

Je ne pensais pas que des films comme Magnolia pouvaient exister.

J’avais déjà vu des films bizarres, avant-gardistes,

mais je ne savais pas que l’on pouvait faire quelque chose d’aussi radical au cinéma

et que cela fonctionne aussi bien.

 

2001

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau de Peter Jackson

Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau de Peter Jackson

 La première fois que je l’ai vu, j’ai eu si peur.

Ma mère a tenté de me faire sortir mais je ne voulais pas.

Je l’ai donc vu avec les mains devant les yeux.

En sortant, tout le monde me demandait si j’avais aimé mais je ne savais pas quoi répondre.

Je savais juste que mon monde était devenu différent.

Avec Madison (Harrison, son co-scénariste), on a commencé à faire

des films Seigneur des anneaux la semaine suivante avec nos petites caméras.

 

2002

Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat

Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat

J’ai grandi en lisant les bédés d’Astérix.

J’ai découvert le film quand j’étais dans le sud de la France et je l’ai instantanément adoré.

J’ai acheté le DVD. C’est un si bon film.

Et j’étais totalement obsédé par Jamel Debbouze. Il est tellement drôle.

 

2003

8 Mile DogvilleZatoichi

8 Mile / Dogville / Zatoichi

J'ai vu Dogville à Berlin avec mon père quand j'avais 12 ans.

C'était en allemand donc je ne comprenais rien,

mai j'étais pétrifié et je ne pouvais pas sortir de la salle.

Il y avait quelque chose dans la mise en scène et le dispositif narratif

qui ont fait que j'étais collé à mon fauteuil.

Plusieurs fois, mon père m'a demandé si je voulais sortir,

mais je ne pouvais juste pas.

 

2004

Old Boy de Park Chan-wook

Old Boy de Park Chan-wook

 

2005

Last days de Gus Vant Sant

Last days de Gus Vant Sant

La première fois où j'ai vu Last days, je ne l'ai pas aimé.

Mais avec le temps, c'est devenu un de mes films préférés.

Je l'ai montré ainsi que Fish Tank à toute mon équipe

avant de commencer le tournage de As you are.

 

2006

Les Fils de l'hommeVolver

Les Fils de l'homme / Volver

 

2007

I'm not there de Todd Haynes

I'm not there de Todd Haynes

 Je suis un immense fan de Dylan. La manière de raconter l'histoire et

les performances des acteurs sont merveilleuses. J'ai adoré le concept

d'évoquer Dylan grâce à de multiples portraits de personnages qui ne font qu'un.

2008

HungerThe Dark Knight

Hunger / The Dark Knight

Il n'y a rien à dire sur Hunger. C'est impitoyable et phénoménal.

Et il n'y a rien à dire sur The Dark Knight qui n'a pas été déjà dit.

2009

Che Inglourious Basterds The Wrestler

Che / Inglourious Basterds / The Wrestler

 

2010

The Town The Social Netwok Une éducation

The Town / The Social Netwok / Une éducation

Le film de David Fincher m'est apparu

comme étant le premier à cerner un nouveau mode de vie culturel.

On n'avait encore jamais vu ça dans un film. C'était à la fois brillant et sinistre.

 

2011

Tree of lifeBlue ValentineDrive

The Tree of life / Blue Valentine / Drive / Money ball

 

2012

looper

Looper de Rian Johnson

 Looper m'a complétement étonné. Je n'en attendais rien du tout.

Et rien que pour cette raison, j'ai été cueilli et fasciné de découvrir

à quel point c'est un grand film.

 

2013

The Master de Paul Thomas Anderson

The Master de Paul Thomas Anderson

The Master est sans doute mon film préféré. C'est le film que je regarde

quand je tente de créer quelque chose ou quand je cherche juste de

l'inspiration ou un conseil.

 

2014

12 years a slave de Steve McQueen

12 years a slave de Steve McQueen

 

2015

NWA : Straight outta Compton FoxcatcherEx MachinaInherent vice

NWA : Straight outta Compton / Foxcatcher / Ex Machina / Inherent vice

 Ah cette scène d'ouverture de Foxcatcher où Mark Ruffalo et Channing Tatum font de la lutte.

Le fait de découvrir ses personnages à travers leurs performances physiques

et non des dialogues m'a vraiment touché.

On comprend leur proximité et leur intimité sans le moindre langage.

 

2016

Steve Jobs The Witch Carol Paterson

Steve Jobs / The Witch / Carol / Paterson

J'ai adoré l'utilisation des formats différents d'un point de vue de structures dans Steve Jobs.

Cela fonctionne superbement bien.

J'ai adoré la prestation d'Adam Driver dans Paterson.

Mon père est un poète.

C'est donc un film que je regarde souvent quand il me manque.

 

 

 

 

 

 

Publié le 29/06/2018 par Laurent Pécha

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

LES FILMS E-CINEMA

Ne ratez pas nos films e-cinéma

À lire également

Les derniers articles de notre blog.
Les news

Profitez de cinéma en hors-connexion pour vos vacances

Les news

Le Black Friday sur e-cinema.com

Les news

e-cinema.com disponible sur les Freebox Mini 4K via Google Play

Ciné story

Les meilleurs films de Noël

Les articles les plus lus

Ciné story

Top 10 des films pas chers qui rapportent un max

Tous les producteurs de la planète en rêvent : le jackpot du film au budget riquiqui qui cartonne au box-office mondial. Nous avons dressé...

Ciné story

La bataille des films de tueurs en série

Les films mettant en vedette des tueurs en série sont légions. À l’occasion du singulier My Friend Dahmer, disponible...

Les articles les plus partagés

Ciné story

Marvel vs Warner : qui a les meilleurs acteurs oscarisés ?

La bataille pour les sommets du box-office qui oppose Marvel et Warner via les adaptations des œuvres DC Comics est de plus en plus...

Ciné story

Top 10 des crashs auto au cinéma

À l'occasion de la sortie sur e-cinema.com de LA MÉMOIRE ASSASSINE qui contient un impressionnant accident de voiture, voici...