Ciné Guide
Sorties e-cinéma

La playlist idéale ?

Les films de sa vie : S. Corkle (Hollow in the land)

A l’occasion de la sortie de Hollow in the land le 1er décembre sur e-cinema.com, nous avons rencontré son réalisateur, Scooter Corkle. L’occasion de le soumettre à notre jeu des films de sa vie. Les règles sont simples : on lui donne la sélection des meilleurs films sortis chaque année en salles en France et il doit choisir celui qu’il préfère. Le point de départ, l’année de naissance du réalisateur.

1983

Rambo de Ted Kotcheff
 
 

Les racines de mon village. Un thriller dramatique et intime.

 
 

1984

SOS Fantômes d'Ivan Reitman
 
 

Toute ma jeunesse est dans ce film.

 

1985

Les Goonies de Richard Donner
 
 

"Heeeeyyy yooouu guyyyss".

 
 

1986

Aliens de James Cameron
 
 

Badass Sigourney !

 
 

1987

Arizona junior de Joel et Ethan Coen
 
Arizona junior de Joel et Ethan Coen
 

"I'll be taking these Hugies and whatever cash you got."

"Je prends ce paquet de couches- culottes et tout le pognon que tu as en caisse".

 
 

1988

Princess Bride de Rob Reiner
 
 

Des blagues old school à jamais hilarantes.

 
 

1989

Le Blob de Chuck Russell
 
 

J'ai toujours autant peur quand je m'assoies aux toilettes.

Le film le plus effrayant de ma liste.

 
 

1990

Tremors de Ron Underwood
 
 

Plaisir coupable !

Les effets spéciaux du ver de terre sortant du sol, quand même quoi !

 
 

1991

Le Silence des agneaux de Jonathan Demme

 
 

Le film qui a changé la donne pour dépeindre les tueurs en série.

 
 

1992

C'est arrivé près de chez vous de Rémy Belvaux, André Bonzel et Benoît Poelvoorde
 
 

La séquence de l'étranglement dans le train. C'est quelque chose !

 
 

1993

True romance de Tony Scott
 

"You're a cantaloupe". Ce film est la définition du cool.

 
 

1994

Demolition man de Marco Brambilla
 
 

Un autre plaisir coupable. Tellement emblématique de notre génération.

 

1995

Chunking express de  Wong Kar-wai
 
 

Wong Kar-wai : le réalisateur le plus romantique en activité.

 
 

1996

Heat de Michael Mann
 
Heat de Michael Mann
 

Dans le top 3 des meilleurs films jamais faits. Tellement génial !

 

 

1997

The Game de David Fincher
 
The Game de David Fincher
 

Des retournements de situations, des twists, Douglas, Fincher.

 
 

1998

 Big Lebowski de Joel et Ethan Coen
 
Big Lebowski de Joel et Ethan Coen
 

Probablement le plus grand film de notre génération. En toute honnêteté.

 
 

1999

Eyes wide shut de Stanley Kubrick
 
Eyes wide shut de Stanley Kubrick
 

Ce qui m'inspire de ce film change à chaque vision. Chef d’œuvre !

 
 

2000

Virgin suicides de Sofia Coppola
 
 

Magnifiquement tissé et tragique. Souvenirs de flirts de lycée.

 
 

2001

Et... ta mère aussi ! d'Alfonso Cuarón

 

Ce film m'a fait sentir humain au moment même je sortais doucement de l'adolescence.

 
 

2002

Irréversible de Gaspar Noé
 
 

Ce film a tant blessé mon âme.

 
 

2003

Punch drunk love de Paul Thomas Anderson
 
Punch drunk love de Paul Thomas Anderson
 

Parfaitement réalisé. Ce fut longtemps mon film préféré.

 
 

2004

Old boy  de Park Chan-Wook
 
Old boy de Park Chan-Wook
 

Parfaitement coréen !

 
 

2005

Kiss Kiss Bang Bang de Shane Black
 
Kiss Kiss Bang Bang de Shane Black
 

Du Shane Black juvénile absolument parfait.

 
 

2006

Les Fils de l'homme d'Alfonso Cuarón
 
Les Fils de l'homme d'Alfonso Cuarón
 

Conceptuellement brillant et réalisé magistralement.

Nécessite de multiples visionnages.

 
 

2007

Little children de Todd Field
 
 

On s'identifie jusqu'au déni.

 
 

2008

There will be blood  de Paul Thomas Anderson
 
There will be blood de Paul Thomas Anderson
 

L'un des meilleurs films jamais réalisés. Mon film préféré en ce moment.

 
 

2009

Morse de Tomas Alfredson
 
Morse de Tomas Alfredson
 

Horriblement beau.

C'est comme ça que j'aimerai faire des films.

 
 

2010

The Social Network de David Fincher
 
 

Oh putain de Dieu ! Je suis tellement jaloux de son art.

 
 

2011

We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay

 

Une analyse tonale d'un genre rendu noble.

J'y puise souvent mon inspiration quand j'écris. 

 

 
 

2012

Bullhead de Michaël R. Roskam
 
Bullhead de Michaël R. Roskam
 

Matthias Schoenaerts qui explose aux yeux du monde.

 
 

2013

Prisonners de  David Villeneuve
 
 

Basiquement, c'est un petit film indé réfléchi

mais fait avec de l'argent des studios.

Bravo !

 
 

2014

Night call de Dan Gilroy 
 
 

L'antagoniste est le héros de sa propre histoire.

Et pourtant, c'est le méchant pour tout le monde.

 
 

2015

Mad Max : Fury road de George Miller
 
 

Oh mon dieu ! Putain ! Sérieusement, oh mon dieu putain !

 
 

2016

The Witch de Robert Eggers
 
 

Il m'a effrayé. Il m'a écœuré.

Et c'est fait par des producteurs canadiens !

 
 

2017

Nocturnal animals de Tom Ford
 

 

Mon cerveau a été autant perturbé que face à Eyes wide shut.

Publié le 19/12/2017 par Laurent Pécha

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

LES FILMS E-CINEMA

Ne ratez pas nos films e-cinéma

À lire également

Les derniers articles de notre blog.
Les news

Profitez de cinéma en hors-connexion pour vos vacances

Les news

Le Black Friday sur e-cinema.com

Les news

e-cinema.com disponible sur les Freebox Mini 4K via Google Play

Ciné story

Les meilleurs films de Noël

Les articles les plus lus

Ciné story

Top 10 des films pas chers qui rapportent un max

Tous les producteurs de la planète en rêvent : le jackpot du film au budget riquiqui qui cartonne au box-office mondial. Nous avons dressé...

Ciné story

La bataille des films de tueurs en série

Les films mettant en vedette des tueurs en série sont légions. À l’occasion du singulier My Friend Dahmer, disponible...

Les articles les plus partagés

Ciné story

Marvel vs Warner : qui a les meilleurs acteurs oscarisés ?

La bataille pour les sommets du box-office qui oppose Marvel et Warner via les adaptations des œuvres DC Comics est de plus en plus...

Ciné story

Top 10 des crashs auto au cinéma

À l'occasion de la sortie sur e-cinema.com de LA MÉMOIRE ASSASSINE qui contient un impressionnant accident de voiture, voici...