Ciné Guide
Sorties e-cinéma

Bellissima

Valeria Golino en 13 rôles

Dans Emma, disponible ce vendredi sur e-cinema.com, Valeria Golino incarne une femme aveugle qui entame une liaison avec un quarantenaire volage. Une belle occasion de revenir en images sur les plus belles apparitions de la sublime italienne au cinéma.

Storia d'amore  (1986) Francesco Maselli

A peine plus de vingt ans, une carrière qui débute à peine

et la comédienne remporte le prestigieux prix d'interprétation féminine à la Mostra de Venise.

Sa carrière est lancée !

 

Dernier été à Tanger (1987) d'Alexandre Arcady

Les débuts de sa relation généreuse avec le cinéma français. Elle y joue le rôle le plus évident : celui de la femme fatale.

Le film d'Arcady n'est pas terrible mais on se rappelle encore de sa stature en robe blanche sur l'affiche.

 

Big Top Pee-wee (1988) de Randal Kleiser 

La découverte de l'Amérique. Pas de bol pour Valeria, elle a un film de retard.

C'est le premier Pee-Wee signé Tim Burton que l'Histoire a retenu.

 

Rain Man (1988) de Barry Levinson

C'est le bon numéro pour l'actrice.

Même si elle est forcément en retrait face aux deux monstres Dustin Hoffman et Tom Cruise, elle marque les esprits.

Sa scène de baiser avec Dustin est l'une des plus belles d'un film qui cartonne dans le monde entier.

 

La Putain du Roi (1990) d'Axel Corti

Dans ce film d'époque oublié, la comédienne joue le rôle titre

et devient le temps d'un film la maîtresse de James Bond

(Timothy Dalton étant à cette époque l'incarnation du célèbre agent secret).

 

The Indian Runner (1991) de Sean Penn

Retour en force aux USA dans le puissant premier film de Sean Penn.

Dans un univers rempli de testostérones,

Golino apporte cette nécessaire douceur

même si elle est bien loin de jouer la potiche de service.

 

Hot Shots ! (1991) de Jim Abrahams 

Hot Shots ! de Jim Abrahams

On connaissait le sex-appeal incandescent de Valeria Golino.

On découvre avec Hot Shots que la comédienne peut être aussi incroyablement drôle.

Qu'elle remplace Michelle Pfeiffer sur un piano ou Kim Basinger

pour la fameuse scène de séduction culinaire de 9 semaines 1/2, l'actrice est géniale.

 

Hot Shots ! 2 (1993) de Jim Abrahams 

On ne change pas une équipe qui gagne. Mieux, cet opus 2 est sans doute encore plus drôle que son prédécesseur. 

Même si avec le temps, concernant Valeria Golino, on retient instantanément plus ce qu'elle avait proposé dans l'original.

 

Los Angeles 2013 (1996) de John Carpenter

Si tu n'as pas donné la réplique à Snake Plissken, tu as raté ta carrière.

Le film n'est certes pas au niveau du premier Escape (New York 1997)

et le côté kitsch d'une grande partie du récit ne joue pas en sa faveur.

Mais à l'image du look bien bis de Valeria Golino, qui ne fait que passer dans l'intrigue,

on a toujours une affection indéniable pour l’œuvre et tous ses protagonistes.

 

Respiro (2002) d'Emanuele Crialese 

Le film de la carrière de Valeria Golino. Et de très loin !

Dans le rôle de cette mère courage incroyablement sexy, la comédienne bouffe l'écran.

Mieux, elle brûle la pellicule de sa présence animale et magnétique.

Au point de mettre bien à mal notre respiration.

 

36 Quai des Orfèvres (2004) d'Olivier Marchal

Un univers macho dominé par des monstres sacrés du cinéma français (Depardieu-Auteuil),

mais il y a un peu de place pour que les femmes existent.

Et Golino s'en saisit lors de quelques séquences où son intensité de jeu fait merveille.

 

Les beaux gosses (2009) de Riad Sattouf

Une nouvelle preuve que la taille ne compte pas.

Sans doute connecté à de nombreux cerveaux masculins,

Riad Sattouf propose à Valeria Golino le court rôle d'une égérie de films pornos.

Et la comédienne d'investir avec une délectation de tous les instants cette maman trop chaudasse.

Culte !

 

Par amour (2015) de Giuseppe M. Gaudino

Près de 30 ans plus tard, la comédienne remporte un nouveau prix d'interprétation féminine à la Mostra de Venise.

Le film est passé complétement inaperçu en France (moins de 6500 entrées).

Dommage tant la prestation à fleur de peau de l'actrice y est admirable.

C'est aussi le reflet d'une carrière internationale des plus variées qui n'a jamais vraiment permis

à Valeria Golino de s'imposer durablement auprès d'un type de spectateurs.

Des spectateurs qui ont toujours retenu avant tout son incroyable beauté

oubliant trop souvent l'actrice extrêmement talentueuse

qui se cache derrière ce regard et cette voix rauque inimitables.

 

 

 

 

Publié le 31/01/2018 par Laurent Pécha

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

LES FILMS E-CINEMA

Ne ratez pas nos films e-cinéma

À lire également

Les derniers articles de notre blog.
Ciné story

Song Kang-ho, figure de la nouvelle vague coréenne

Les news

e-cinema.com disponible sur les Freebox Mini 4K via Google Play

Ciné story

Top 10 des pires remakes de films d'horreur

Ciné Guide

Le film Columbus projetée au Champs- Élysées Film Festival

Les articles les plus lus

Ciné story

Top 10 des films d'enlèvement d'enfant

À l'occasion de la sortie de Missing, où une jeune mère divorcée se fait kidnapper sa fille, retour sur 10 films...

Ciné story

Top 10 des films pas chers qui rapportent un max

Tous les producteurs de la planète en rêvent : le jackpot du film au budget riquiqui qui cartonne au box-office mondial. Nous avons dressé...

Les articles les plus partagés

Ciné story

Marvel vs Warner : qui a les meilleurs acteurs oscarisés ?

La bataille pour les sommets du box-office qui oppose Marvel et Warner via les adaptations des œuvres DC Comics est de plus en plus...

Ciné story

Top 10 des crashs auto au cinéma

À l'occasion de la sortie sur e-cinema.com de LA MÉMOIRE ASSASSINE qui contient un impressionnant accident de voiture, voici...