Ciné story
Dossiers

Ça rapporte le tuning

Fast & furious, la saga qui affole les compteurs du box-office

Fast & furious est une franchise qui connaît un succès planétaire et qui ne se cesse de grossir financièrement. A quel point la saga est-elle rentable pour ses producteurs ?

A l’aube du 21ème siècle, on a presque du mal à se rappeler que le premier film de la franchise n’était en fait qu’un « petit » film de studio.

Avec son budget de 38 millions de dollars et aucun acteur star (Vin Diesel sortait de Pitch black qui n’avait pas encore son statut d’œuvre culte et Paul Walker jouait le bellâtre de service dans des prod sans grande envergure comme The Skulls : société secrète), Fast and furious (The fast and the furious en anglais, d’où le bordel pour traduire les titres depuis) surprend tout son monde en cartonnant au box-office US : 144 millions de dollars et plus de 207 millions de dollars dans le monde. A cela s’ajouteront ensuite les gains vidéos divers (3,4 millions). Un sacré pactole pour les producteurs.

En 2003, le deuxième opus, 2 fast 2 furious, voit le jour mais avec le seul Paul Walker pour reprendre du service. Et là encore, le succès est au rendez-vous. Certes, il est moins spectaculaire puisque le film rapporte 236 millions de dollars dans le monde alors que son budget a doublé (76 millions).

Trois ans plus tard, la franchise part dans une nouvelle direction avec un épisode, Fast & furious : Tokyo drift, où les deux héros initiaux ne sont pas de la partie (hormis un caméo de Vin Diesel qui permettra par la suite de relier tous les films). Le budget est quasi identique au numéro 2 (80 millions). Les résultats au BO sont nettement moins enthousiasmants : 158 millions dans le monde entier. Mais le film, contre toute attente, cartonne en vidéo pour rapporter plus de 41 millions de dollars. De quoi presque se hisser au niveau des deux premiers.

En 2009, on retrouve Vin Diesel et Paul Walker et avec eux leur bande (Michelle Rodriguez, Jordana Brewster,…). Le budget de Fast & furious 4 reste dans les mêmes fourchettes (85 millions). Par contre, le box-office s’envole : 155 millions rien qu’aux USA et 363 millions dans le monde. En y ajoutant un joli pactole de 59 millions en ventes vidéo, le total impressionne.

Mais ce n’est rien en comparaison de l’épisode 5, Fast Five, qui va littéralement faire entrer la franchise dans un autre univers. Doté d’un budget bien plus important (125 millions), boosté par l’arrivée de The Rock, le film de Justin Lin tape le score aux USA avec plus de 209 millions de dollars mais surtout devient colossal dans le monde avec pas moins de 416 millions de billets verts récoltés. Soit la somme totale de 626 millions à laquelle s’ajoute un solide 33 millions de revenus vidéo.

fast 5

L’escalade dans le spectaculaire continue avec le numéro 6. Pour ce faire, Fast & furious 6 voit son budget de production augmenter toujours un peu plus. 160 millions de dollars sont nécessaires pour transformer la franchise en cinematic universe à la Marvel. Et cela marche plus que de raison puisque le film engrange plus de 788 millions de dollars dans le monde (dont 238 aux USA). Une fois encore, les recettes vidéos se montrent généreuses avec plus de 45 millions.

Le plus impressionnant est encore à venir avec Fast & furious 7 qui certes voit son budget explosé (250 millions de dollars) mais explose tous les records de la franchise. Et dans les grandes largeurs puisque le film double presque son score maximal obtenu : 1,5 milliard de dollars dans le monde (dont 353 aux USA). Un chiffre ahurissant !

Avec un budget équivalent, Fast and furious 8 va-t-il battre ce record. Avec l’ouverture encore plus grande sur le marché chinois (où le film vient de battre des records de pré-vente), il a tout à fait la possibilité de le faire. Réponse dans quelques semaines….

 

Et comme en France, on n’aime pas les sous mais les entrées, voici les différents scores de la franchise :

Fast & furious : 1 070 360 (396 copies)

2 fast 2 furious : 1 827  554 (448 copies)

Fast & furious : Tokyo drift : 828 310 (448 copies)

Fast & furious 4 : 1 811 984 (488 copies)

Fast & furious 5 : 2 517 576 (500 copies)

Fast & furious 6 : 2 994 362 (624 copies)

Fast & furious 7 : 4 637 718 (710 copies)

Fast & furious 8 : A venir (713 copies)

Publié le 19/04/2017

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook

LES FILMS E-CINEMA

Ne ratez pas nos films e-cinéma

À lire également

Les derniers articles de notre blog.
Les news

Profitez de cinéma en hors-connexion pour vos vacances

Les news

Le Black Friday sur e-cinema.com

Les news

e-cinema.com disponible sur les Freebox Mini 4K via Google Play

Ciné story

Les meilleurs films de Noël

Les articles les plus lus

Ciné story

Top 10 des films pas chers qui rapportent un max

Tous les producteurs de la planète en rêvent : le jackpot du film au budget riquiqui qui cartonne au box-office mondial. Nous avons dressé...

Ciné story

La bataille des films de tueurs en série

Les films mettant en vedette des tueurs en série sont légions. À l’occasion du singulier My Friend Dahmer, disponible...

Les articles les plus partagés

Ciné story

Marvel vs Warner : qui a les meilleurs acteurs oscarisés ?

La bataille pour les sommets du box-office qui oppose Marvel et Warner via les adaptations des œuvres DC Comics est de plus en plus...

Ciné story

Top 10 des crashs auto au cinéma

À l'occasion de la sortie sur e-cinema.com de LA MÉMOIRE ASSASSINE qui contient un impressionnant accident de voiture, voici...